Coiffeuse à Domicile Toulouse

 

Prendre RDV : 06 18 43 55 27

lissage lissage
Le lissage brésilien composition 

Le cheveu est constitué de fibres de kératine, une protéine résistante qui lui donne sa force et son élasticité. À l'extérieur, le cheveu est protégé par des écailles qui le rendent imperméable et brillant. Abîmées ou hérissées, les écailles ne protègent plus le cheveu. La kératine est altérée par les mauvaises pratiques de coiffage, les excès de défrisages ou colorations. La chevelure se déshydrate, devient terne, cassante.

Déroulement

Le lissage brésilien, appelé lissage à la kératine consiste, à ouvrir les écailles pour injecter à l’intérieur du cheveu une solution de kératine hydrolysée, liquide, issue de protéines végétales (blé ou soja par exemple) ou animales (laine de mouton...). Les écailles sont alors refermées par lissage à la chaleur qui scelle la kératine en surface. Réparé, renforcé et gainé, le cheveu est plus souple et plus facile à coiffer- mais pas lissé. Le lissage, lui, est assuré par l’action de la chaleur combinée à celle du formol (ou autres molécule activatrice présente dans la formule) qui modifie de façon transitoire la structure
Le lissage comporte dans la pratique les étapes suivantes :
- les cheveux sont lavés avec un shampooing clarifiant qui le décape et ouvre les écailles, puis séchés
- la solution de kératine est appliquée soigneusement mèche par mèche, on la laisse pénétrer un temps déterminé, le séchoir est appliqué
- les écailles sont lissées et la kératine scellée par passage d’un fer à lisser très chaud, environ 230° (7 à 10 passages par mèche en général pour un bon résultat)
Il faudra ensuite attendre 72 heures avant toute exposition à l’humidité, pour attacher les cheveux, mettre des barrettes etc. Les shampooings à base de SLS sont à proscrire pour ne pas desceller la kératine et prolonger la durée de vie du lissage.

Le lissage brésilien, naturel ou pas ?

La kératine, qu’elle soit d’origine végétale ou animale est une protéine naturelle, c’est vrai. Cependant, nous l’avons vu, le cheveu doit être soigneusement décapé avant d’entreprendre le lissage. Ensuite, pour faire pénétrer la solution de kératine et la faire adhérer au cheveu, il est nécessaire d’utiliser un activateur, qui lui, est bien chimique et loin d’être inoffensif ! Il s’agit en général de formaldéhyde, où formol, dont les effets sur la santé pour la coiffeuse autant que la cliente sont largement décrits (douleurs aux yeux, au nez ou à la gorge ainsi que des troubles respiratoires).
Le lissage brésilien, lui, permet de détendre le cheveu et le rend plus malléable, sans intervenir sur sa structure chimique. Crépu ou frisé, le cheveu sera plus souple, mais pas totalement raide. Il sera par contre plus facile à coiffer et à lisser aux plaques ou au brushing. Au fil des shampooings, l’effet s’éliminera progressivement – au bout de 2 à 3 mois avec utilisation d’un shampooing sans SLS.